بناء السلام في عقول الرجال والنساء

Groupe de travail : Vers une action conjointe pour lutter contre le trafic illicite des biens culturels dans la région du Sahel

التوقيت المحلي: 
من الثلاثاء, 18 تموز (يوليو) 2017 - 8:00am الى الخميس, 20 تموز (يوليو) 2017 - 6:00pm
المكان: 
السنغال, Dakar
نوع الحدث: 
Catégorie 7-Séminaire et atelier

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention de 1970 concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l'importation, l'exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels, le Bureau de l’UNESCO à Dakar réunit un Groupe de travail pour l’identification d’actions conjointes de lutte contre le trafic illicite des biens culturels (TIBC) dans la région du Sahel du 18 au 20 juillet 2017 à Dakar.
Cette rencontre aura pour objectif de présenter et valider, un document d’information stratégique faisant un état des lieux du TIBC dans la sous-région. D’autre part, ces trois jours de travaux permettront de dresser une cartographie sous-régionale et d’élaborer une note conceptuelle qui sera présentée le dernier jour de travaux à de potentiels partenaires financiers.

Prendront part à ce groupe de travail les Directeurs du patrimoine culturel et des Musées de 5 pays dont le Burkina Faso, le Mali, le Niger, la Mauritanie et le Sénégal ainsi que d’autres acteurs tels que les services des douanes et de police, l’ICOM, Interpol, et des experts en patrimoine culturel. Sont également conviés à y prendre part des partenaires du Système des Nations Unies tel que la MINUSMA, l’ONUDC, l’OMD, et l’UNOWAS.

Le document qui sera présenté lors de cette rencontre a été construit sur la base des résultats d’une consultation menée auprès des Etats parties afin d’étudier si, et dans quelle mesure, des mesures spécifiques avait été prises suite aux recommandations d’un atelier sous régional organisé par l’UNESCO sur le thème « Renforcement des capacités et de la sensibilisation à la lutte contre le trafic illicite de biens culturels pour la région de l’Afrique de l’ouest » en septembre 2012 à Dakar. L’atelier avait regroupé une quarantaine d’experts et professionnels venant de quinze pays de la sous-région, des représentants des Ministères de la Culture, des professionnels des musées, des juristes ainsi que des agents de police notamment des bureaux nationaux d’Interpol et des officiers des douanes.